Qu'est - ce qu'un CGA?


Un CGA ou Centre de Gestion Agréé est un cabinet privé d’appui-conseil, bénéficiant d’un agrément du Ministère de l’Economie et des Finances (MEF) en vue d’apporter une assistance aux petites et moyennes entreprises PME (commerçants, prestataires de services, artisants …) aux petites et moyennes industries PMI, dans les domaines de la gestion, de la comptabilité, de l’assistance fiscale, et de la formation.

Institués par la Directive n° 04/97/CM/UEMOA du 28 novembre 1997 portant création des Centres de Gestion Agréés (CGA) dans tous les Etats membres de l’UEMOA, les Centres de Gestion Agréés répondent à la nécessité d’assainir le cadre économique des Etats de la sous-région en réduisant les effets négatifs du développement de l’économie informelle, en encourageant les méthodes de Gouvernance d’entreprise fondées sur des principes d’efficacité et de transparence. Ils sont en particulier une réponse aux besoins d’assistance et d’encadrement en matière de gestion, de comptabilité et de fiscalité des petites et moyennes entreprises qui exercent dans les secteurs du commerce, de l’artisanat des services et de l’industrie.

En Côte d’Ivoire, les CGA sont régis par le décret n°2002-146 du 11 mars 2002 instituant les Centres de Gestion Agréés et abrogeant le décret n°99-51 du 20 janvier 1999,  et l’arrêté n°535/MEMEF/DGI du 30 décembre 2002 portant cahier des charges des Centres de Gestion Agréés.

La mission confiée aux CGA :

Il s’agit d’une mission d’assistance et de surveillance à la gestion avec la confidentialité, la compétence et l’écoute individuelle de votre conseiller CGA. Cette mission est de :

Assistance comptable :

Les comptes des adhérents sont tenus selon le Système comptable allégé pour les adhérents relevant du régime du Réel Simplifié d’imposition (RSI), et le Système minimal de trésorerie (SMT) pour les adhérents à l’Impôt synthétique (IS). L’Annexe fiscale 2009 a rendu obligatoire le dépôt des états financiers SMT pour tous les contribuables à l’IS. Cette disposition est respectée par les adhérents CGA.

A compter du 1er janvier 2018, les comptes des adhérents relevant du régime du Réel Simplifié d’imposition (RSI) seront tenus selon le Système comptable normal, conformément au SYSCOHADA révisé.